Quimper Il crée une application d'émoji et de gifs animés

A Quimper, Cédric Medjo, 18 ans, vient de créer une application disponible sur Apple donnant accès à 50 emoji et une quarantaine de gifs animés. Portrait.

25/02/2016 à 16:20 par matthieugain

L'application de Cédric Medjo est disponible depuis le 14 février.
L'application de Cédric Medjo est disponible depuis le 14 février.

Par Matthieu Gain

Qui n’a jamais ponctué un SMS ou un commentaire sur Facebook avec la tête d’un petit bonhomme jaune ? Ces petites figurines ou icônes portent le nom d’émoji.

Les jeunes et moins jeunes en raffolent. Dans le même esprit, il existe aussi les gifs animés qui reproduisent des scènes animées d’une durée de quelques secondes.

A 18 ans, le Quimpérois Cédric Medjo est le créateur d’une application qui recense au total 50 émoji et 43 gifs animés. Son application est pour l’heure uniquement disponible sur les téléphones et tablettes Apple depuis le 14 février.

Elle porte le nom de Jacte. « Ce terme signifie “parler”. Je voulais aussi trouver un nom qui puisse être facilement prononcé en anglais », dit Cédric Medjo. Son application est en effet bilingue.

Dans l’AppStore, l’application se présente avec un fond mauve. Une couleur qui n’a pas été choisie au hasard. « Je voulais une couleur qui flashe et qui ne soit pas encore trop utilisée. Le jaune étant associé à Snapchat et le bleu par Facebook », reprend Cédric Medjo.

Un an et demi de travail

Ce projet remonte à la fin de son année de Terminale au Likès à Quimper.

Le jeune homme était alors en Bac pro productique. « A l’époque, face à l’ampleur que prenaient les émoji, j’ai eu l’idée de créer une application qui les regroupe. Ce qui évite aux usagers d’aller les chercher sur internet. Et puis, je me suis aperçu qu’une telle application n’existait pas encore. »

Je voulais voir si j’étais capable d’aller au bout de mes idées.

Dans sa sélection, Cédric Medjo privilégie l’humour. Il multiplie aussi les clins d’œil aux stars comme Beyonce, Rihanna, Will Smith ou encore Barack Obama, le président des Etats-Unis. « Car ce sont les plus drôles et font partie des plus utilisés ! »

Tous sont accompagnés d’expressions fréquemment employées par les jeunes.

Pour autant, la mise au point de cet outil a nécessité un an et demi de travail. Cédric Medjo a dû s’entourer d’un graphiste, installé à Goulven (près de Brest), Mickaël Marin (www.yepstudio.net), et d’un développeur, basé à Nantes.

Plus de 500 téléchargements en cinq jours

Le jeune homme a ainsi sollicité le dispositif Coup de pouce de Quimper communauté. L’aide qui doit lui être accordée est de 500 euros. « Cet argent va me permettre de payer les prestations du développeur et de l’infographiste. »

Tout au long de ce projet, Cédric Medjo a aussi reçu le soutien de ses amis dont Axel Anaïs. Ce dernier confie : « Mon rôle a été de me mettre à la place de l’usager et de lui faire des remarques sur ce qui n’allait pas. »

Il a fallu ensuite passer sous les Fourches Caudines de la firme Apple. Cédric Medjo : « Cela a dû prendre trois ou quatre mois. Apple m’a notifié quatre défauts au total qu’il a fallu corriger. » L’application a pu être prête début février.

Depuis dimanche 14 février, Jacte a été téléchargée à un peu plus de 500 reprises. Cédric Medjo explique : « Les retours sont positifs ! Mais je dois à présent travailler sur la version Android. Pour le moment, le développeur n’arrive pas à trouver de solution pour la lecture des gifs animés. Au pire, si cela prend trop de temps, je me contenterai d’une version sans gif animé. »

Actuellement, le jeune homme a mis ses études entre parenthèses. Il suit un BTS conception industrielle de produits mécaniques à Rennes. « J’ai validé ma 1ère année. Je vais reprendre l’an prochain. J’ai deux ans d’avance sur mes études. Ce qui m’a permis de m’accorder une année sabbatique pour travailler sur l’application. »

Et l’expérience a été enrichissante. « J’ai effectué 90 % du travail. Je voulais voir si j’étais capable d’aller au bout de mes idées. A présent, j’ai envie de faire connaître cette application pour voir ce qu’elle vaut. »

Cédric Medjo dit déjà réfléchir à de nouvelles mises à jour. Il lui reste aussi à boucler la version Android. Plus tard, confie-t-il, le jeune homme aimerait travailler dans le domaine de la conception automobile.

Contact : par mail jacte.app1@gmail.com




29000 Quimper

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image

Abonnement

Recevez l'actualité qui
vous concerne. Je m'abonne gratuitement

Un concentré d'informations pour ne rien manquer !

Je m'inscris à la newsletter

Votre journal cette semaine