Quimper Open de tennis : le (très bon) bilan en chiffres

L'Open BNP Paribas - Banque de Bretagne de Quimper 2016 a été un très bon cru, tant en termes de fréquentation que du niveau de jeu pratiqué.

07/03/2016 à 17:45 par Sébastien Joncquez

(©Rémy Chautard).
(©Rémy Chautard).

Par Sébastien Joncquez

1

Le public quimpérois a sans doute assisté à l’éclosion d’un futur grand. Andrey Rublev a remporté son premier tournoi Challenger de sa jeune carrière. À 18 ans, celui qui fut champion du monde junior a, aux dires de nombreux spécialistes, un sacré potentiel pour se hisser, d’ici quelques années, dans le Top 20 mondial.

3

C’est le nombre de sets qui auront été nécessaires au prodige russe pour se défaire de Paul-Henri Mathieu. Après avoir concédé son premier tie-break de la semaine — il avait remporté ceux lors des qualifications, face à Olivetti au 1er tour, puis contre Khachanov au tour suivant, enfin lors d’un 3e set épique contre Lacko en 1/4 de finale —, on aurait pu penser qu’il allait perdre son calme. Et bien non, il a même prouvé qu’il avait un “gros” mental ! Dans un 2e set de très haut niveau, c’est lui qui a fait craqué physiquement son adversaire du jour.

6

C’est le nombre de tours franchis par le lauréat de l’édition 2016. En effet, tête de série n°1 du tournoi des qualifications, il a dû batailler au 1er tour contre Gautier (victoire en trois sets) puis contre Karlovskiy (7/6 7/6) pour rentrer dans le tableau principal.

Par contre, le forfait de Stakhovsky (en 1/2 finale) lui a certainement fait du bien aux jambes. On aurait pu le penser cuit ; il n’en fut rien en finale où il a imposé un rythme très élevé à son adversaire.

16

C’est le nombre d’années qui séparaient les deux finalistes de cette édition 2016. En effet, autant le jeune Russe a tout l’avenir devant lui, autant Paul-Henri Mathieu, à 34 ans, est plutôt sur la fin d’une très belle carrière qui l’aura emmené jusqu’à la 12e place mondiale.

6 150

C’est ce qu’a gagné, en euros, le vainqueur de cette épreuve du circuit ATP. Une belle somme mais c’est surtout les 90 points récupérés qui devrait lui permettre de passer de la 208e place mondial à une place ans les 150. Avant sans doute beaucoup mieux.

14 000

C’est la fréquentation enregistrée au cours de cette semaine du 29 février au 6 mars. Un nouveau record. Jamais, les tribunes n’avaient été aussi bondé pour une finale qui restera, pour l’heure, la plus belle depuis la création de ce tournoi, en 2011.

Comme quoi, il y a bel et bien un public fidèle et de plus en plus nombreux pour ce genre d’événements sportifs de haut niveau. Le maire de Quimper, sceptique un temps, en a pris conscience et a renouvelé le partenariat avec l’organisation pour une durée de trois ans.

Cette fréquentation pourrait encore grimper au cas où le tournoi irait se loger du côté du parc des expositions de Penvillers. Cette question reste, pour l’heure, en suspend.

29000 Quimper

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image

Abonnement

Recevez l'actualité qui
vous concerne. Je m'abonne gratuitement

Un concentré d'informations pour ne rien manquer !

Je m'inscris à la newsletter

Votre journal cette semaine