Ergué-Gabéric Ils font la meilleure galette des rois de Bretagne

Les propriétaires du Fournil du Rouillen, à Ergué-Gabéric près de Quimper, ont remporté le 1er prix du concours régional de la galette des rois.

06/12/2016 à 17:47 par matthieugain

Bruno Donnadieu (à gauche sur notre photo), Magalie et Mikaël Mer sont fiers d'avoir le prix de la meilleure galette de Bretagne.
Bruno Donnadieu (à gauche sur notre photo), Magalie et Mikaël Mer sont fiers d'avoir le prix de la meilleure galette de Bretagne.

«  Le meilleur croissant du Finistère est au Rouillen ! » L’inscription est immanquable en se rendant chez Magalie et Mikaël Mer, les patrons du Fournil du Rouillen, à Ergué-Gabéric près de Quimper.

Meilleur croissant du Finistère

L’obtention de ce prix remonte au mois d’octobre. « Pour ce concours, il fallait réaliser un croissant de 55 grammes courbé et au beurre. Un mois avant, notre pâtissier Chitra fait des tests deux à trois fois par semaine », confie Mikaël Mer. Sa femme, Magalie, ajoute : « Pour départager les concurrents, le jury s’est appuyé sur plusieurs critères : l’aspect, le goût mais aussi le feuilletage extérieur. »

L’entreprise l’a fait savoir sur sa page Facebook :

Leur croissant a par ailleurs terminé au 5e rang du concours régional sur 18 concurrents en lice. Depuis fin octobre, les retombées sont sensibles.

Mikaël Mer reprend :

Les deux premières semaines après le concours, les ventes de croissants et de pains au chocolat ont doublé ! Nous avons bien senti un effet de curiosité en touchant une autre clientèle, de Quimper et des autres communes limitrophes. Depuis, cela s’est légèrement estompé.

Meilleure galette de Bretagne

Fin novembre, le Fournil du Rouillen a poursuivi sur sa lancée en raflant le premier prix du concours régional de la galette des rois. La compétition a lieu bien avant le “rush” des fêtes de fin d’année où les artisans des métiers de bouche sont déjà bien occupés.

Magalie Mer raconte : « Au concours départemental, au Campus des métiers de Brest, notre galette a fini 2e.  Nous étions un peu déçus. Nous nous sommes alors dit que nous irions chercher la première place au niveau régional, dix jours plus tard. »

Le pâtissier, Bruno Donnadieu, et l’ensemble du personnel de la boulangerie-pâtisserie ont alors mis les bouchées doubles. Magalie Mer :

Nous avons préparé 15 galettes et nous les avons fait goûter à toute l’équipe. Chaque employé a voté pour désigner les deux meilleures que nous avons ensuite présentées au concours.

Le décor de la galette a aussi été modifié pour passer devant le jury. Tout cela a fini par payer ! Mikaël Mer évoque un sentiment de fierté et rend homme à ses 11 salariés : « Ce prix récompense toute notre équipe et le travail qu’elle accomplit au quotidien pour la boutique fonctionne. Pour nos trois apprentis, c’est aussi une fierté qu’ils travaillent dans la boulangerie qui a reçu cette distinction. »

Pas de hausse des prix

Comme pour les croissants, le patron du Fournil du Rouillen s’attend à ce que les ventes de galettes fassent un bond dans quelques semaines. Elles débuteront à partir du lundi 26 décembre jusqu’à fin janvier.

Pour les consommateurs, les prix vont rester identiques à ceux de l’an passé. « Malgré ces récompenses, il ne s’agit en aucun cas de “taper” nos clients au porte-monnaie », souligne Mikaël Mer.

Pour mémoire, Magalie Mikaël Mer ont repris le Fournil du Rouillen, en septembre 2014. Leur entreprise emploie actuellement 13 personnes.

En 2017, ils ne pourront remettre leur titre en jeu. Pendant trois ans, ils n’ont en effet pas le droit de concourir à nouveau au concours de la meilleure galette des rois du Finistère et de Bretagne.

29500 Ergué-Gabéric

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image

Abonnement

Recevez l'actualité qui
vous concerne. Je m'abonne gratuitement

Un concentré d'informations pour ne rien manquer !

Je m'inscris à la newsletter

Votre journal cette semaine