Quimper Les armes anciennes, une passion

Le salon des armes anciennes et des souvenirs militaires se tient ce dimanche 12 février. Philippe Briand, passionné par les couteaux de la Guerre 14-18, fera partie des exposants.

10/02/2017 à 18:08 par Administrateur

Philippe Briand est le trésorier de l'association organisatrice. -
Philippe Briand est le trésorier de l'association organisatrice.

Par Sébastien Joncquez

Les visiteurs qui se rendront au salon de Quimper trouveront un vaste éventail de souvenirs historiques : des pistolets à silex aux sabres du Premier Empire ou aux insignes régimentaires de l’armée française, en passant par des armes de chasse anciennes, des baïonnettes, des casques, des médailles, des photos, des livres, des revues, des documents, des jouets à thèmes militaires, des pièces détachées de jeep et d’autres véhicules militaires de collection, du matériel de surplus, des uniformes et équipements des deux guerres mondiales et des conflits plus récents (Indochine, Algérie, opérations extérieures), etc.

Parmi les nombreux exposants, figurera Philippe Briand. L’ancien chaudronnier, né à Quimper en 1951, s’est pris de passion pour les baïonnettes et les couteaux de tranchées de la Première Guerre mondiale. « Cela vient peut-être de mon métier. J’aime toucher ces objets », forgés à l’époque. C’est en fait un ami qui lui a transmis le virus il y a plusieurs années. Et comme il aime « fouiller dans les tiroirs », rigole-t-il, Philippe Briand se met à collectionner des armes quasiment exclusivement de la période 1914-1918.

Cela m’arrive d’acheter des objets autres mais c’est pour pouvoir les échanger ensuite.

Dénicher l’objet rare

Car le marché qui l’intéresse devient de plus en plus cher. Comme tout ce qui est rare… Toujours à l’affût, il reconnaît qu’Internet a quelque peu facilité les recherches. « Désormais, on trouve de belles pièces sur le site du Bon coin », explique-t-il.

Lors des salons – comme celui de Quimper organisé pour la 27e fois -, il viendra encore tenter de dénicher le couteau rare. Par contre, il n’exposera pas sa collection. Comme tout bon collectionneur, il se la réserve.

C’est mon petit plaisir ; je ne l’ai jamais exposée.

L’un des plus important de Bretagne
L’association Histoire et collections Cornouaille organise, ce dimanche 12 février, son 27e salon des armes anciennes et des souvenirs militaires à Quimper. Foire à la brocante spécialisée pour collectionneurs d’armes anciennes et de souvenirs militaires, le salon de Quimper, avec une soixantaine d’exposants venus de toute la France (bretons en majorité, d’autres viennent de la région parisienne, de Normandie, de Charente-Maritime, de Dordogne, de Mayenne, d’Île-de-France, du Nord), répartis sur près de 300 mètres linéaires de stands, est l’une des plus importantes manifestations de ce genre en Bretagne. « Le choix et la qualité des pièces proposées font que la réputation du salon des armes anciennes et aux souvenirs militaires de Quimper dépasse de loin les frontières de la région », assurent les organisateurs.

27e salon des armes anciennes à l’Artimon, parc des expositions de Quimper, de 8 h 30 à 18 h, dimanche 12 février.
Prix d’entrée : 4,50 €, gratuit pour les enfants de moins de 15 ans accompagnés.

29000 Quimper

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image

Abonnement

Recevez l'actualité qui
vous concerne. Je m'abonne gratuitement

Un concentré d'informations pour ne rien manquer !

Je m'inscris à la newsletter

Votre journal cette semaine