Quimper Offres d'emploi frauduleuses: L' "AC! Quimper" tire la sonnette d'alarme

Le collectif de Quimper et ses environs du réseau "Agir contre le chômage et les exclusions" met en garde les demandeurs d'emplois contre les offres d'emplois frauduleuses.

17/02/2017 à 14:46 par Administrateur

Les membres de l'association AC! Quimper alerte sur les offres d'emplois frauduleuses
Les membres de l'association AC! Quimper alerte sur les offres d'emplois frauduleuses

Par Aurélie Berlet

Les membres de l’association ” AC! Quimper “sont en colère. Ils dénoncent aujourd’hui une nouvelle arnaque qui touche directement les demandeurs d’emplois et personnes en situation précaire. Ils souhaitent alerter l’opinion publique.

Un premier cas en 2015

Une quimperoise postule en 2015 à une offre d’emploi figurant sur le site de Pôle Emploi. Le pseudo employeur répond alors favorablement à sa candidature et lui demande par la suite, d’envoyer un mandat cash de 1 500 euros, soi-disant, pour la location d’un véhicule nécessaire à son activité professionnelle.

Loin de se douter qu’il s’agit d’une fraude, la demandeuse d’emploi envoie la somme demandée. Très vite le piège se referme: le chèque de remboursement envoyé en retour par le faux employeur, n’est évidemment pas solvable. La jeune femme se retrouve alors sans emploi et qui plus est, en surendettement.

Une détresse psychologique

Malheureusement, ce cas n’est pas isolé. Une autre demandeuse d’emploi s’est également fait escroquer début 2017. La façon de procéder est presque la même à la différence que c’est elle qui a été contactée par le biais du service CV en ligne de Pôle Emploi. Cette fois-ci, c’était pour l’achat d’un fauteuil roulant. Thierry Riou, porte parole de l’association AC! Quimper explique:

Nous retrouvons des demandeurs d’emplois en grande détresse psychologique. C’est une catastrophe au niveau de la confiance en soi, et bien souvent, le demandeur d’emploi culpabilise.

Une lettre à Myriam El Khomri

En 2015, les membres de l’association ont envoyé une lettre à la ministre du Travail, Myriam El Khomri et au PDG de Pôle Emploi, Jean Bassères, afin de les alerter. Les réponses apportées restent malgré tout insuffisantes, selon Thierry Riou. Ce dernier compte d’ailleurs réitérer.

Selon Thierry Riou, d’autres chômeurs ont pu être victimes de ces annonces, mais ils ne se sont pas manifestés. Il invite donc les victimes de ces offres d’emploi frauduleuses à se faire connaître auprès de l’association afin de les conseillers et les aider à trouver une solution, ne serait-ce qu’en parler pour rompre le silence et l’isolement.

Agir contre le Chômage !
22 rue Jean-Jaurès
29000 Quimper
renseignement: 02 98 90 50 92

29000 Quimper

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image

Abonnement

Recevez l'actualité qui
vous concerne. Je m'abonne gratuitement

Un concentré d'informations pour ne rien manquer !

Je m'inscris à la newsletter

Votre journal cette semaine