Concarneau J'ai testé la thalasso de Concarneau

Dans la série du difficile exercice « J'ai testé pour vous », je suis allé faire un tour du côté de Concarneau, sa nouvelle thalasso et son hôtel. Autant vous le dire : que du bonheur !

14/03/2017 à 19:02 par Sébastien Joncquez

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Par Sébastien Joncquez

La période hivernale peut paraître longue lorsque l’on ne prend pas de congés. La fatigue s’accumule, le stress nous envahie, le tonus nous abandonne. Je dois bien admettre que je me suis retrouvé récemment dans une situation y ressemblant.

Pour refaire surface, la question s’est posée : que faire pour repartir et mieux appréhender l’arrivée du printemps et, un peu plus loin, de l’été ? Et pourquoi pas un “petit” week-end thalasso, histoire de recharger les batteries, de faire le vide, de prendre le temps ? Tout juste un an après son ouverture, celle de Concarneau semble être le lieu idéal, avec sa magnifique vue sur la baie de La Forêt. Que ce soit du côté des chambres dignes d’un Resort 4 étoiles que du restaurant le Domaine (ouvert aussi aux “non-clients” de l’hôtel, à la restauration “léchée”) ou de l’espace Spa.

Transat à bulles, jets massants…

Dès que vous y pénétrez, vous sentez vos battements de cœur ralentir, votre cerveau commencer à s’apaiser, vos muscles se détendre. Encore un peu plus lorsque vous vous installez dans le transat à bulles. Le temps n’a plus vraiment de prise. Je profite de cette vue incroyable, bien au chaud, observant d’un coin de l’œil les mouettes jouer avec le vent. Au bout de nombreuses minutes, je me dirige vers les jets massants. Vivifiant ! Il est désormais temps d’aller aux “soins”.

Le premier me replonge dans une eau chaude, bien loin des turpitudes de l’hiver et du travail. Le bain “eau des lagons” porte bien son nom ; tout en “lâcher prise”.

Voyage sensoriel

Au bout de 20 mn, on me propose de sortir pour me diriger vers un autre espace et entrer dans un autre univers pour une “balade à Concarneau”. Une découverte de la ville close et des joyaux de la baie de deux heures, entre les mains d’une jeune femme aux mouvements incroyables. « Créé par mon équipe, il ne s’agit pas d’un simple massage mais d’une projection », m’avait expliqué Caroline Mahé-Léa, directrice de la thalasso de Concarneau.

Avec une dextérité remarquable, la jeune femme parvient à m’emmener du côté des Glénan, dans la ronde d’un fest-noz… Sceptique lors de l’explication, je comprends là parfaitement de quoi la directrice me parlait. On est bien loin du massage traditionnel. Une expérience tout à fait exceptionnelle qui se prolonge gentiment à la sortie par une tisane du meilleur effet (oui, oui, une tisane ! Qui l’eut cru…).

Je ne peux guère être plus détendu maintenant. Le retour à la réalité s’annonce difficile. Pourtant, sous l’effet de la décoration très cocooning des lieux, le séjour se poursuit paisiblement. La quiétude m’a envahi. Un nouveau passage au Spa marin, puis un tour au hammam et au sauna finissent de me remettre “à l’endroit”. Je peux sereinement retourner “affronter” la vie quotidienne et voir venir le printemps.

29181 Concarneau

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image

Abonnement

Recevez l'actualité qui
vous concerne. Je m'abonne gratuitement

Un concentré d'informations pour ne rien manquer !

Je m'inscris à la newsletter

Votre journal cette semaine