Quimper Lait : « Les éleveurs sont payés 3 euros de l'heure »

Une trentaine d'agriculteurs se sont réunis ce lundi midi devant la préfecture pour dénoncer la volatilité des prix provoqué par la fin des quotas en avril 2015.

27/03/2017 à 14:27 par Adele Leberre

La Confédération paysanne, la Coordination rurale et l'Apli ont appelé à manifester ce lundi midi devant la préfecture.
La Confédération paysanne, la Coordination rurale et l'Apli ont appelé à manifester ce lundi midi devant la préfecture.

Par Adèle Le Berre

Les agriculteurs de la Confédération paysanne, de la Coordination rurale et de l’Apli se sont présentés ce lundi 27 mars à la préfecture du Finistère avec une facture de 2 milliards d’euros. C’est le coût estimé de la fin des quotas pour les 50 000 fermes laitières françaises. La suppression des quotas en avril 2015 a entraîné une volatilité des prix et une hausse de la production au niveau européen.

« Résultat : on se retrouve aujourd’hui avec 400 000 tonnes de stock de poudre de lait et un prix très bas (301 euros la tonne de lait). Dans le Finistère, les éleveurs laitiers ont un revenu annuel moyen de 8 000 à 9 000 euros. Cela revient à 3 euros de l’heure ! », calcule Christian Hascoët, de l’Apli (Association des producteurs de lait indépendant).

Réguler les volumes

Les syndicalistes demandent une régulation des volumes. « Il faudrait baisser la production au niveau européen de 2 à 3 %», poursuit Christian Hascoët. Ils réclament surtout la mise en place d’une organisation de producteurs au niveau du Grand Ouest qui soit en mesure de négocier les prix avec les transformateurs. Or, pour le moment, la France compte une soixantaine d’organisations de producteurs de lait.

« C’est à nous, paysans, de réguler la production. Partout en Europe, les paysans souffrent : en Irlande, au Danemark, en Allemagne», liste Vincent Pennober, de la Confédération paysanne. Les trois associations vont interpeller les équipes des candidats à la présidentielle et les élus locaux, à quelques jours de l’ouverture du congrès de la FNSEA à Brest.

29000 Quimper

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image

Abonnement

Recevez l'actualité qui
vous concerne. Je m'abonne gratuitement

Un concentré d'informations pour ne rien manquer !

Je m'inscris à la newsletter

Votre journal cette semaine