Quimper O2 : 35 postes à pourvoir à Quimper

O2, société de services à la personne, recrute. 35 postes en CDI sont à pourvoir à Quimper.

10/04/2017 à 15:45 par Julien Saliou

O2-881.jpg

Dans un communiqué, O2, société de services à la personne, indique avoir de grandes difficultés à recruter les 5 500 personnes dont l’entreprise a besoin pour satisfaire la demande des familles. Rien qu’à Quimper, 35 postes en CDI sont toujours à pourvoir en urgence.

Sixième recruteur en France cette année selon le magazine Challenges (source : Challenges N°504, du 12 janvier 2017), O2 prévoit actuellement de recruter 5 500 personnes au total en 2017.

35 postes de gardes d’enfants, d’assistants ménagers et d’auxiliaires de vie n’ont toujours pas trouvés preneurs depuis le début de l’année à Quimper.

O2 invite donc tous les candidats intéressés à postuler sur o2recrute.fr.

Des CDI

Tous les postes proposés par O2 sont à pourvoir en CDI, le plus souvent à temps partiel. O2 propose également aux candidat(e)s qui le souhaitent de combiner plusieurs métiers pour tendre vers un contrat à temps plein (garde d’enfants + ménage-repassage par exemple).

Les profils recherchés :

  • Pour la garde d’enfants de plus de 3 ans : Avoir une première expérience professionnelle ou personnelle en garde d’enfants. Pour la garde d’enfants de moins de 3 ans : Etre titulaire d’un diplôme en garde d’enfants (type CAP Petite enfance) ou avoir 3 ans d’expérience dans ce domaine.
  • Pour le ménage-repassage : Une première expérience dans l’entretien du domicile est appréciée
  • Pour l’accompagnement des seniors ou des personnes en situation de handicap : Avoir un diplôme de niveau V dans le sanitaire & social ou une expérience de 3 ans minimum dans l’assistance à un public fragile (vieillissement ou handicap).

Rens. : www.o2.fr

29000 Quimper

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image
Présidentielles 2017

Abonnement

Recevez l'actualité qui
vous concerne. Je m'abonne gratuitement

Un concentré d'informations pour ne rien manquer !

Je m'inscris à la newsletter

Votre journal cette semaine