Quimper Les vinyles ressortent des greniers

Les ventes de vinyles sont en augmentation en France. À Quimper, plusieurs boutiques ou magasins permettent de s'en procurer, pour le bonheur d'une clientèle assez jeune.

20/04/2017 à 11:49 par Julien Saliou

Alain Le Guen vient d'ouvrir son magasin spécialisé dans le vinyle. -
Alain Le Guen vient d'ouvrir son magasin spécialisé dans le vinyle.

Par Julien Saliou

« Quand j’ai ouvert en 2000, on me disait que je ne durerais pas longtemps. J’ai mangé des pâtes au début… » Aujourd’hui, Philippe, gérant de la boutique Ty Blurt Records, située rue Sainte-Catherine à Quimper, est toujours en place. Les amateurs de vinyles ont l’habitude de se rendre chez ce disquaire pour trouver leur bonheur parmi près de 8 000 références.

Il y a quelques années, rares étaient encore les endroits où l’on pouvait s’acheter des vinyles. Aujourd’hui, le marché a le vent en poupe. « D’après une récente étude, 1,7 million de vinyles ont été vendus en 2016 en France, soit 72 % de plus qu’en 2015. Les ventes augmentent constamment depuis 2012. Aux États-Unis, la moitié des acheteurs a moins de 25 ans. Ce marché a de l’avenir », indique Philippe Briec, responsable du rayon musique chez Ravy.

Au rez-de-chaussée de cette librairie, 1 100 vinyles sont en vente. Des nouveautés, comme des classiques. « Les clients apprécient le support et le son des vinyles. Ils ont un rapport à l’objet plus respectueux qu’avec un disque », continue Philippe Briec.

« Objet de collection »

« J’ai, par exemple, un coffret sur le film ET avec un poster, une photo du héros avec Michael Jackson… C’est un objet de collection, la pochette a une histoire. C’est ce que les gens apprécient aussi, même si la majorité de ma clientèle recherche le son du vinyle », souligne pour sa part Alain Le Guen. Ce Quimpérois vient d’ouvrir Betty Roots Music, magasin spécialisé dans l’achat et la vente de disques vinyles d’occasion rue du Frout. Ancien commercial et menuisier d’agencement, il n’a pas hésité à s’installer en voyant croître la demande pour le disque microsillon. « Je souhaite que ma boutique soit aussi un lieu de partage. Avec les clients, nous discutons de musique, des concerts que nous avons vus », dit-il.

Un esprit que développe Philippe à Ty Blurt depuis des années. Tout en gardant un objectif : « Proposer des trucs que l’on écoutera encore dans 20 ans et que l’on ne trouve pas dans les grandes surfaces. » Des grandes surfaces où il est possible de se procurer des platines, alors que presque seuls les indépendants en vendaient il y a encore quelques années.

Disquaire Day samedi 22 avril
Né aux États-Unis et au Canada en 2008, le Disquaire Day est arrivé en France en 2011. Organisé par des disquaires indépendants, il permet au public d’acheter des disques en édition limitée ou commercialisés en avant-première. À Quimper, Ravy participe à cette journée samedi 22 avril. « C’est la seule journée de l’année où il y a une quinzaine de personnes à la porte avant l’ouverture, assure Philippe Briec. 300 références seront proposées, principalement des 33 tours. Il y aura, par exemple, un live de 1975 de Bruce Springsteen, ou encore le concert de Sting au Bataclan, le premier après les attentats. »
Lors de cette journée, Philippe Briec ne pourra pas mettre de vinyles de côté. Les premiers arrivés seront les premiers servis…
Librairie Ravy, 10, rue de la Providence. Ouverture à 9 h 30.

29000 Quimper

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image

Abonnement

Recevez l'actualité qui
vous concerne. Je m'abonne gratuitement

Un concentré d'informations pour ne rien manquer !

Je m'inscris à la newsletter

Votre journal cette semaine