Quimper Il se fait passer pour un policier et se fait contrôler !

Mardi 9 mai, dans la soirée, un jeune homme circulait avec un gyrophare sur sa voiture à Quimper. Il a croisé une patrouille de la Brigade anti-criminalité et s'est fait arrêter.

11/05/2017 à 10:51 par matthieugain

Le jeune homme qui se faisait passer pour un policier avait un gyrophare bleu sur sa voiture. (Photo d'illustration)
Le jeune homme qui se faisait passer pour un policier avait un gyrophare bleu sur sa voiture. (Photo d'illustration)

Son admiration pour la police lui a joué des tours.

Mardi 9 mai, vers 23 h 20, aux abords de la route de Bénodet à Quimper, un jeune homme circule avec un gyrophare bleu sur le toit de sa voiture.

Il se dirige alors vers un véhicule stationné sur le parking du magasin d’ameublement Conforama. Il pensait contrôler ses occupants comme un vrai policier.

Pistolet d’alarme et éthylotest électronique

Sauf qu’à bord de la voiture se trouvent des hommes de la brigade anti-criminalité de Quimper. Ils étaient en train de patrouiller dans ce secteur de la ville.

Les (vrais) fonctionnaires de police ont alors procédé à un contrôle et arrêté un jeune homme de 19 ans, originaire de Fouesnant. Dans sa voiture, il avait aussi en sa possession un pistolet d’alarme, rangé dans la boîte à gants, ainsi qu’un éthylotest électronique.

Rappel à la loi

Pendant sa garde à vue au commissariat de Quimper, le jeune homme aurait confié sa passion pour la police. Il a été remis en liberté et s’en tire avec un rappel à la loi.

Le gyrophare lui a toutefois été confisqué. Au commissariat, on insiste sur le fait que cet individu n’est en rien un agent de police. Toute personne susceptible d’avoir eu affaire à ce prétendu policier est invitée à se faire connaître.

Pour l’heure, ce mercredi 10 mai en fin d’après-midi, aucun signalement n’était à déplorer.

29000 Quimper

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image

Abonnement

Recevez l'actualité qui
vous concerne. Je m'abonne gratuitement

Un concentré d'informations pour ne rien manquer !

Je m'inscris à la newsletter

Votre journal cette semaine